Créer une nouvelle énergie propre

Plastics and Solar Power Plastics and Wind Power

Solaire

Récolter l’énergie solaire : Le soleil nous fournit une source d’énergie presque illimitée pouvant alimenter nos maisons, nos Blackberry et même nos automobiles. Le soleil génère 15 000 fois plus d’énergie que l’ensemble des sources énergétiques premières consommées à travers le monde chaque année.

L’utilisation de cellules solaires pour récolter cette abondante radiation solaire devient rapidement une composante importante des stratégies énergétiques mondiales. Cependant, elle serait impossible sans l’apport du plastique. Les plastiques sont indispensables à la production des cellules et panneaux solaires. De nombreuses composantes importantes des générateurs photovoltaïques – les coques des collecteurs, les isolants du tuyautage et le système de contrôle central – sont fabriquées à partir de polymères de plastique.

Le Canada mène la charge mondiale en énergie solaire. La plus grande centrale solaire de pointe en Amérique du Nord est en voie de construction à Sarnia, en Ontario. Elle s’étend sur plus de 365 hectares, l’équivalent de 419 terrains de football canadien.

Imaginez un avenir où il ne sera plus nécessaire de se brancher pour mettre sous tension ou recharger un appareil. Des innovations à la conception des cellules photovoltaïques, le semi-conducteur qui convertit l’énergie solaire en électricité, sont présentement en développement grâce aux plastiques. Le silicium purifié, un matériau de base dans les cellules solaires conventionnelles, peut désormais être remplacé par des cellules solaires organiques fabriquées en polymère. Ce nouveau matériau ou pellicule à faible prix peut être imprimé ou peint sur les murs extérieurs des édifices et/ou les toits pour saisir l’énergie solaire, changeant ainsi les méthodes d’absorption et de transmission de l’énergie destinée à nos appareils.  

Énergie éolienne

Les développements technologiques et de fabrication ont contribué à une chute des coûts de jusqu’à 80 pour cent, contribuant à un taux de croissance annuel de 20 à 30 pour cent. L’énergie éolienne est donc la technologie de grande génération énergétique à plus forte croissance au monde.  

Cependant, cette révolution énergétique serait impossible sans les plastiques non-corrosifs. Des composites de plastique spéciales sont nécessaires pour que les très grandes pales et couverts des turbines éoliennes puissent capter le vent.

Pour pouvoir récolter cette énergie verte à l’échelle commerciale, les turbines éoliennes doivent être munies de très longues hélices qui peuvent atteindre jusqu’à 125 mètres de longueur. Elles sont composées presqu’exclusivement de plastique renforcé par des fibres ou par du fibre de verre, ces derniers étant les seuls matériaux pouvant supporter le stress mécanique constant subi par des hélices de ces dimensions.

 L’énergie éolienne est une composante importante des stratégies provinciales de planification énergétique. Le Québec compte déjà une industrie florissante en fabrication des turbines éoliennes. L’Alberta génère 524 mégawatts d’énergie éolienne ; à son tour, l’Ontario génère 950 mégawatts, en tête du pays en génération d’énergie éolienne.